• Charlotte Koot

4 conseils pour moins appréhender son parcours en PMA

Avoir recours à la PMA pour tomber enceinte est, certes, de plus en plus fréquent, mais reste une étape qui suscite pas mal de craintes et d'appréhensions. Je vous partage 4 conseils pour moins appréhender ce chemin qui se dessine devant vous.


1. Accepter que cela prendra du temps


Entre le moment où vous apprenez qu'il faudra passer par la PMA et le moment où vous êtes enceinte, il y a souvent un certain délai, plus ou moins long.


Il faudra attendre pour avoir un premier rendez-vous avec le gynécologue. Puis, attendre pour réaliser les différents examens, attendre pour les résultats qui sont plus ou moins longs à obtenir, puis rebelote revoir l'équipe médicale, des éventuelles rencontres avec un.e psychologue, etc.


Une fois entré.e dans le vif du sujet, il y aura l'attente du début du cycle pour démarrer le protocole, puis les examens de contrôle qui s'enchaînent avant d'arriver au jour J.


S'ensuit l'attente, ces fameux 14 jours d'attente avant le verdict.


Si c'est positif, le temps a été long, mais le compteur s'arrête-là, en tout cas pour cette partie-là, après commencent les 9 mois d'attente ;-)


Si c'est négatif, rebelotte... On repart pour un tour, jusqu'au jour où le petit miracle s'installe.


Parfois quand nous allons en PMA, nous pensons que nous allons gagner du temps et aller vite, mais ce n'est pas forcément le cas. Il est donc important d'en avoir conscience et de s'y préparer.


2. Quand cela est possible, pouvoir choisir son centre PMA et le gynécologue qui vous suivra


Se sentir en confiance avec l'équipe médicale est essentiel. Quand cela est possible pour vous, il est intéressant de rencontrer les différentes équipes afin de choisir celle qui vous correspondra le mieux.


3. Préparer vos questions avant les rendez-vous avec l'équipe médicale


Poser vos questions est essentiel afin de vous sentir davantage préparé.e à ce qui vous attend lorsque vous débuterez votre parcours en PMA ou votre nouveau protocole. Même si parfois vous aurez l'impression de les "déranger" (oui oui, cela arrive que des gynécos parlent d'aller en FIV et remballent les questions en donnant une simple brochure), vous avez le droit de poser des questions. C'est votre corps et c'est légitime de vouloir comprendre ce que l'on s'apprête à lui faire.


4. Chercher du soutien


Préparer la PMA, cela passe aussi en cherchant du soutien auprès d'amis, de membres de la famille, d'une doula, ... afin que vous soyez soutenu.e au mieux durant votre parcours. Il y aura des hauts, des bas... Aller en PMA, c'est monter dans une montagne russe, avec des hauts, des bas, des accélérations, des moments plus "calmes", des loopings, ... alors avoir du soutien dans ces moments-là, c'est vraiment important.



J'espère que ces 4 conseils vous aideront à mieux préparer votre parcours en PMA et à diminuer votre appréhension.


Je vous envoie plein de belles ondes positives!



Pour des conseils et informations personnalisées sur votre fertilité, je vous invite à cliquer ici.


Si vous souhaitez lire des témoignages de parcours en PMA, vous pouvez cliquer ici.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout