• Charlotte Koot

Alcool et fertilité

De façon globale, une consommation régulière d'alcool a un impact négatif sur la santé. Il en est de même pour la fertilité.


Chez la femme, il semblerait qu'une consommation régulière d'alcool diminuerait les chances de tomber enceinte, rendrait les cycles plus irréguliers et parfois même non ovulatoires. Une fois enceinte, les dommages peuvent également être importants si la femme continue de consommer de l'alcool (fausses couches, anomalies congénitales, ...).


Quant à l'homme, une consommation d'alcool pourrait également avoir des conséquences, telles qu'une diminution du volume testiculaire, de la libido et de la production spermatique.


Même si ce ne sont que des hypothèses défendues par les scientifiques, il vaut mieux se montrer prudent et diminuer, voire idéalement, supprimer la consommation d'alcool tant que vous êtes en essai bébé et par la suite durant votre grossesse.


Voici quelques liens vers des recettes d'apéros sans alcool :

6 recettes de mocktails pour se rafraichir

Des mocktails à savourer sans modération

Des dizaines de recettes de mocktails


Envie d'avoir d'autres astuces pour améliorer votre fertilité? Cliquez ici



Références scientifiques :


* Muthusami K. R., Chinnawamy P., "Effets of chronic alcoholism on male fertility hormones and semen quality", Fertility Steril, vol. 84, pp 919 - 924, 2005.


* La Vignera S. et al., "Does alcohol have any effect on male reproductive function? A review of literature", Asian Journal of Andrology, vol. 15, pp 221 - 225, 2013.


* Rasch V., "Cigarette, alcohol, and caffeine consumption : risk factors for spontaneous abortion", Acta Obstetrica et Gynecologica Scandinavica, vol. 82, 99 182-188, 2003.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout