• Charlotte Koot

Témoignage de Manon

Manon nous raconte son parcours en PMA pour devenir maman de son petit garçon Bonheur.



"Je souhaite vous partager mon expérience, celle parmi tant d’autres. Je ne vais pas jouer sur les émotions, notre histoire est assez simple au vu de parcours bien plus complexes je pense. Mais voici NOTRE histoire qui, j’espère de tout cœur, vous donnera un peu d’espoir et de soutien moral pour entamer ou continuer l’aventure vers votre merveille à vous.


Mon chéri et moi (surtout moi), avons mis un certain temps avant de nous décider à faire un bébé. Des projets pleins la tête, je n’étais jamais prête. Ensemble depuis plus de 12 ans, mariés depuis plus de 4 ans, il étant temps de se lancer dans l’aventure. Plusieurs tentatives, beaucoup d’amour et rien.


Au final pas si longtemps car après 1 an, connaissant mes cycles (et avec une application de smartphone), je me suis dit « Et si on investiguait ? ». Il est vrai que j’ai eu certaines facilités puisque je travail dans le milieu, donc je n’ai pas attendu avant de prendre rdv, faire une prise de sang et investiguer utérus, ovaires, trompes et tout ce qui va avec. Nous sommes en août. Je repars d’un rendez-vous avec un document pour mon mari. Il n’y a pas de raison que je sois la seule à y donner de ma personne. Mes résultats sont bons, au tour de Mr.


Septembre, l’annonce tombe au téléphone. Pour avoir une bébé, soit on en a pour minium 5 ans de tentatives en spontané sans certitudes, soit on s’engage dans la PMA (et pas le choix sur la technique : FIV ICSI). C’est pour moi l’instant le plus complexe moralement. Des jours de pleur d’abord car je dois dire adieu au spontané et ensuite par crainte de ce qui va suivre.


Le deuil a mis plusieurs jours (semaines). Je suis allée vers une personne proche qui a suivi le même parcours. Elle m’a beaucoup aidée. Etre écoutée par quelqu’un qui vous comprend, c’est assez libérateur.


Avec mon mari, nous nous sommes réfugiés (pas toujours facilement) dans le dialogue, l’expression de notre tristesse et de nos peurs et angoisses vis à vis ce qui nous attendait. C’est vraiment ce qui nous a permis d’accepter les choses car mon mari me montrait que pour lui, c’était presque une délivrance. Nous savons ce qui se passe, nous allons pouvoir avancer et avoir notre bébé à nous. Nous allons bénéficier de toutes ces techniques pour nous permettre de devenir parents.


Le parcours PMA est enclenché. Les rendez-vous vont d’enchaîner assez vite. Souvent très impersonnel, on fait avec le médecin qui est là ce jour-là. Rarement le même d’une écho à l’autre. Il ne faut pas être pudique. Dans la salle d’attente, des dizaines de femmes et on fait partie des autres. Mais au final, peu importe, on aura notre bébé.


Je ne vais pas détailler les différentes étapes, mais en gros : échographie en fonction du cycle naturel, injections – injections- injections, échographie, ponction des ovocytes, petit pot pour Mr et on attend. Plusieurs ovocytes prélevés (9), tout ça n’est pas en vain.

Du coup, transfert programmé à J5, très bonne nouvelle. 6 embryons sont formés.


Le 1er transfert est un échec, pourtant promis AAA (le top des embryons), et on se sent coupable. Mais il faut rebondir, ce n’est pas fini.


Deux mois après (ben oui, durant la période de Noël on ne fait pas de bébé, le centre est fermé) , écho, injection – injection – injection, écho. Date du 2ème transfert annoncée. Ce sera la bonne ? En tout cas, je ne me pose pas de question, profitons du moment et allons à Disney avec les copines. S’il doit s’accrocher, il le fera.


3 semaines plus tard, le retard de règle… mais la prise de sang est encore loin.

La tentation est trop forte, je me lève et j’utilise le dernier teste de grossesse de mon tiroir. Je retourne au lit, et je glisse a l’oreille de mon chéri : « On va avoir un bébé »…


Neuf mois plus tard nous découvrons le sexe de bébé, et sa frimousse.


Nous avons un petit garçon Bonheur, notre Merveille. Et l’aventure continue de la plus belle de façon."



Merci à Manon d'avoir accepté de partager avec nous son témoignage et quel bonheur de lire qu'elle est maman.

Vous n'êtes pas seul.e! Je vous souhaite de tout mon cœur que votre bébé miracle s'installe bientôt!

Si vous souhaitez devenir actrice de votre fertilité, je vous invite à cliquer ici.

Si vous aussi vous souhaitez partager votre parcours, n'hésitez pas à me contacter via la rubrique contact.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2019-2021 by Graines d'enVie - Les images et les contenus ne sont pas libres de droit