• Charlotte Koot

4 conseils nutrition pour augmenter votre fertilité

Il y a de plus en plus d'études scientifiques qui se penchent sur l'impact de la nutrition sur la fertilité. Je vous partage ici quelques conseils issus de ces recherches.



1. Réduire les acides gras "trans"


Lors qu'ils sont consommés en trop grande quantité, ces acides gras trans peuvent nuire à la fertilité. Certains sont d'origine naturelle (produits dans l'estomac des ruminants) et sont présents dans la viande, le lait et les produits laitiers issus de ces animaux (vache et mouton). D'autres sont synthétisés via des procédés industriels. On les retrouve principalement dans les pâtisseries et biscuits industriels et les plats préparés.


2. Consommer des produits laitiers entiers


Une consommation quotidienne d'un à deux produits laitiers entiers pourrait agir positivement sur la fertilité féminine, notamment sur l'ovulation.


A l'inverse, selon une étude réalisée par les chercheurs de Harvard, les produits laitiers allégés auraient une influence négative sur l'ovulation. Il serait donc plus prudent de les éviter temporairement, le temps de tomber enceinte.


3. Diminuer votre consommation de caféine


Une consommation excessive de caféine (au-delà de deux tasses par jour) nuit à la santé en général.


Le lien entre caféine et infertilité n’est pas encore totalement clair, mais certaines études tentent de démontrer qu’il en existerait un. En attendant d’avoir une réponse « formelle », mieux vaut se montrer prudente.


Cela pourrait, en effet, affecter votre équilibre hormonal, augmenter le risque de fausse couche et diminuer la qualité de l’ovulation.


Il serait donc intéressant de limiter votre consommation quotidienne à maximum une ou deux tasses par jour, voire de l’arrêter si cela est possible pour vous.


4. Arrêter de consommer de l'alcool


L’alcool a un effet nocif sur la santé, et également sur la fertilité tant chez la femme que chez l’homme. Mieux vaut donc arrêter ou diminuer drastiquement votre consommation d’alcool.



Pour des conseils et informations personnalisées sur votre fertilité, je vous invite à cliquer ici.


Si vous souhaitez lire des témoignages de parcours en PMA, vous pouvez cliquer ici.


Références :


- Lefevre, Michael et al. “Comparison of the acute response to meals enriched with cis- or trans-fatty acids on glucose and lipids in overweight individuals with differing FABP2 genotypes.” Metabolism: clinical and experimental vol. 54, 12, 2005. - APA Chavarro et al., “Diet and Lifestyle in the Prevention of Ovulatory Disorder Infertility”, Obstetrics & Gynecology, Novembre 2007, Volume 110, pp 1050-1058. - Chavarro, J E et al. “A prospective study of dairy foods intake and anovulatory infertility.” Human reproduction (Oxford, England) vol. 22,5, 2007, pp 1340-7.

- Bu Fanlong et al., “Relationship between caffeine intake and infertility: a systematic review of controlled clinical studies”, Research Search, 2020. - Amelia K.Wesselink et al., “Caffeine and caffeinated beverage consumption and fecundability in a preconception cohort”, Reproductive Toxicology, Volume 62, July 2016, pp 39-45. - Bolúmar, F et al. “Caffeine intake and delayed conception: a European multicenter study on infertility and subfecundity. European Study Group on Infertility Subfecundity.” American journal of epidemiology vol. 145,4, 1997, pp 324-334.

- L. Lévy-Dutel, I. Bertaut, L. Brunet, C. Dudkiewicz-Sibony, C. Minker, J. Pfeffer, « Le grand livre de la fertilité », Ed. Eyrolles, 2015.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout