• Charlotte Koot

Les spermatozoïdes seraient plus féconds en hiver

Plusieurs études scientifiques mettent en avant le fait que les spermatozoïdes seraient plus féconds durant l'hiver et le printemps, alors qu'en été et en automne la concentration de spermatozoïdes et la quantité de mobiles seraient moindres.


Des chercheurs de l’Université Ben Gourion de Néguev en Israël ont, en effet, recueilli 6455 échantillons de spermes d’hommes en couple ne parvenant pas à avoir un enfant entre janvier 2006 et septembre 2009. Les chercheurs ont, à chaque fois, évalué le volume de sperme, la concentration des spermatozoïdes, leur morphologie, leur mobilité et leur acrosome.


Les scientifiques ont constaté que le plus grand pourcentage de spermatozoïdes en mouvement rapide était observé pendant les mois d’hiver, tout comme celui des spermatozoïdes avec une morphologie normale.


Les scientifiques ont constaté que pour une concentration en spermatozoïdes faible, la qualité du sperme diminuait pendant l’été et s’améliore ensuite progressivement au cours de l’automne et de l’hiver.


Une telle variation saisonnière pourrait, en outre, être induite par une horloge biologique endogène réinitialisée annuellement par des changements dans la durée de la lumière du jour.


Si vous souhaitez devenir actrice de votre fertilité, je vous invite à cliquer ici.


Si vous souhaitez lire des témoignages de parcours en PMA, vous pouvez cliquer ici.


Références :

Levine, Richard J. “Seasonal Variation of Semen Quality and Fertility.” Scandinavian Journal of Work, Environment & Health, vol. 25, 1999, pp. 34–37.


Eliahu Levitas, Eitan Lunenfeld, Noemi Weisz, Michael Friger, Iris Har-Vardi, "Seasonal variations of human sperm cells among 6455 semen samples: a plausible explanation of a seasonal birth pattern", American Journal of Obstetrics and Gynecology, Volume 208, Issue 5, 2013, pp 406.e1-406.e6.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2019-2021 by Graines d'enVie - Les images et les contenus ne sont pas libres de droit