• Charlotte Koot

Témoignage de Jade

Jade nous partage son parcours en PMA. Elle a eu recours à la FIV et est aujourd'hui maman de trois merveilleux enfants.



"J’avais décidé d’avoir un enfant après avoir réussi mes études, après avoir acheté ma maison, après avoir trouvé un emploi stable et surtout après avoir trouvé un conjoint aimant. J’avais tout planifié... Et toutes les conditions étaient enfin réunies !


Mais à tout vouloir gérer comme ça, mon premier enfant s’est bien sûr fait attendre quand j’ai pris la décision d’arrêter ma contraception.


On a essayé durant deux longues années. Et chaque 28 jours, c’était la même déception... On me disait de lâcher prise mais c’était tout bonnement impossible. Je ne le pensais plus qu’à ça. J’ai été voir des kinésiologues, ostéopathes, énergéticiennes... J’ai pris des traitements naturels. Rien ne m’aidait !


Après je ne voulais pas me noyer dans l’obsession donc après deux ans, on a été consulter un gynécologue. Je souffrais d’une malformation utérine et mon conjoint ne remplissait pas tous les critères de manière optimales. On était tous les deux « responsables » donc on partageait la douleur, sans culpabilité à remettre sur l’autre. Mais, nos chances d’y arriver naturellement étaient entre 0 et 0,5%. Donc, nous nous sommes tournés vers la PMA directement. On s’est mis un délai de deux ans : si ça ne marchait pas, on essayait deux ans puis on passait à l’adoption directement. Histoire de ne pas s’enliser dans des années de traitement.


Vu nos chances minimes, on a pu passer directement à la FIV... sans devoir passer par l’insémination. On ne voulait pas perdre de temps donc je préférais faire le traitement le plus puissant directement.


Je me suis directement dit que le premier mois serait un mois « test ». Les chances de réussite à la première tentative sont très faibles. Donc je ne voulais pas espérer pour rien... Donc je l’ai fait en me disant que je testais comment mettre en place ce schéma de traitement dans ma vie durant quelques longs mois, voire années.


Et en fait, j’ai pris ce premier mois avec un tel détachement que je suis tombée des nues lorsque le gynécologue m’a annoncé au bout de ma première FIV que j’étais enceinte. Je n’y croyais pas !!!


Donc, je conseille à tout le monde de prendre cela avec le plus de détachement possible... et surtout de se mettre des limites temporelles (essayer pendant x ans puis on passe à autre chose).


Aujourd’hui, j’ai trois merveilleux enfants et j’envisage en plus d’accueillir des enfants placés par le juge bientôt."



Merci à Jade d'avoir accepté de partager avec nous son témoignage et quel bonheur de lire qu'elle est maman.

Vous n'êtes pas seul.e! Je vous souhaite de tout mon cœur que votre bébé miracle s'installe bientôt!


Si vous souhaitez devenir actrice de votre fertilité, je vous invite à cliquer ici.

Si vous aussi vous souhaitez partager votre parcours, n'hésitez pas à me contacter via la rubrique contact.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout