top of page
  • Photo du rédacteurCharlotte Koot

3 conseils nutrition pour aider à tomber enceinte

La nourriture que vous consommez peut avoir un impact sur votre fertilité. Dans cet article, nous allons vous donner trois conseils en matière de nutrition pour améliorer votre fertilité.



1. Mangez des aliments sains


- Les acides gras oméga-3, tels que ceux présents dans les poissons gras, les graines de lin et les noix, peuvent améliorer la fertilité en favorisant une meilleure régulation hormonale et en réduisant l'inflammation (1, 2).

- Les fruits et légumes colorés, les noix et les graines sont riches en antioxydants qui protègent les cellules reproductrices (3, 4).

- Les légumes verts à feuilles, les légumineuses et les viandes maigres sont de bonnes sources de fer, important pour la santé reproductive chez les femmes (5).

- Les légumes verts, les agrumes et les légumineuses sont riches en folates, essentiels pour le développement du fœtus (6).


2. Évitez les aliments transformés et les sucres ajoutés


- Les aliments ultra-transformés, tels que les plats préparés et les snacks industriels, peuvent perturber l'équilibre hormonal et nuire à la fertilité (7).

- Limitez les boissons sucrées et les sucreries, car ils peuvent provoquer des pics de glycémie et affecter la fertilité (8).


3. Maintenez un poids équilibré


Maintenez un poids équilibré : L'excès de poids ou la maigreur excessive peuvent avoir un impact négatif sur la fertilité. Maintenir un poids santé peut améliorer les chances de conception (9).


Conclusion :


En adoptant une alimentation saine, en évitant les aliments transformés et les sucres ajoutés, ainsi qu'en maintenant un poids équilibré, vous pouvez favoriser votre fertilité.


Pour aborder tout le contenu de votre assiette, en détail et de façon personnalisée, le mieux est de consulter une diététicienne ou une nutrithérapeute, qui adaptera les conseils en fonction de votre santé, de votre mode de vie et de vos habitudes alimentaires.


Envie d'avoir d'aller plus loin pour améliorer votre fertilité? Cliquez ici


Références :


  1. Mozaffarian D., et al. (2011). Fish consumption, fish oil, omega-3 fatty acids, and cardiovascular disease. Circulation, 123(20), 2292-2333.

  2. Burdge G.C., et al. (2002). Metabolism of alpha-linolenic acid in human subjects: I. Bioavailability of 13C-labelled alpha-linolenic acid in human subjects. British Journal of Nutrition, 88(6), 533-540.

  3. Agarwal A., et al. (2014). Effects of oxidative stress on female reproduction. Reproductive Biology and Endocrinology, 12(1), 49.

  4. Rao A.V., et al. (2007). Role of antioxidant lycopene in cancer and heart disease. Journal of the American College of Nutrition, 26(3), 266S-270S.

  5. Beard J.L. (2003). Iron biology in immune function, muscle metabolism and neuronal functioning. The Journal of Nutrition, 133(5 Suppl 1), 1433S-1437S.

  6. Shaw G.M., et al. (2004). Neural tube defects associated with maternal periconceptional dietary intake of simple sugars and glycemic index. American Journal of Clinical Nutrition, 80(4), 972-978.

  7. Carlos A. M., et al. (2019). Impact of ultra-processed food consumption on public health: a global analysis of national dietary surveys. Nutrients, 11(3), 686.

  8. Chiu Y.H., et al. (2018). Sugar-sweetened beverage intake in relation to semen quality and reproductive hormone levels in young men. Human Reproduction, 33(5), 943-950.

  9. Pasquali R., et al. (2007). Obesity and reproductive disorders in women. Human Reproduction Update, 13(4), 395-404.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page